207.241.226.231
Le Poisson Libre #


JDLL 2016, c'était cool !

Hola !

Comme d'hab, je reviens sur ce blog après une période d'inactivité (trop de choses à faire...). Et même si un article sur les bots Telegram est presque fini, aujourd'hui je vous parle des JDLL !

J'avais participé et beaucoup apprécié l'édition de l'année dernière (j'avais même pondu un article). À cette époque c'était mon premier gros événement libriste et j'y étais en tant que simple visiteur (qui y a passé les deux jours ^^).

Cette fois ci, j'y participais en tant que membre de Lyon Chiffrofête. Du coup, j'ai suivi peu de conférences/ateliers. Je passais la plupart du temps au stand, à discuter avec des personnes. Ce pouvaient être du grand public auquel il faut expliquer le chiffrement, les paramètres de confidentialité de Facebook... Ou des copains libristes pour discuter de tout et n'importe quoi. Je ne peux pas citer tout le monde, tellement j'ai vu de gens ce weekend, mais je vous fais tous coucou, j'aime tellement cette communauté !

Bon j'ai quand même assisté à deux confs. Celle d'Antoine Le Gonidec sur ./play.it, qui est une projet tellement classe ! En gros, c'est un site web sur lequel on trouve plein de scripts bash associés à des jeux vidéo. Si on possède l'installateur Windows d'un jeu (un .exe par exemple), il suffit de télécharger le script, de mettre tout dans un même dossier et d’exécuter le script. On obtient alors un .deb installable sur tout GNU/Linux supportant ce système de paquets. Et ça marche ! C'est juste hyper impressionnant, le dev est tout seul sur le projet, mais il a fait un truc génial.
N'empêche qu'il a quand même besoin d'aide, du coup si vous voulez tester allez-y et envoyez lui des retours. Et les scripts sont assez facilement adaptables, donc n'hésitez pas à l'aider à supporter plus de jeux. Son but (assez énorme) c'est de concurrencer Steam, en montrant que l'on peut faire du jeu vidéo sans DRM légal sous Linux, et que cet OS n'est absolument pas à la ramasse dans ce secteur. Ça conf était très cool en elle-même, avec un vrai appel à refuser que Valve, sous ses airs de sauveur, ne vienne verrouiller le jeu Linux plus que le libérer.

L'autre conf, c'est celle de Laurent Chemla, Numérique et loi, assez intéressant, avec une réflexion assez poussée sur la raison pour laquelle la classe politique est si perdue dans le numérique. Une idée très intéressante que j'en retire, était que le gouvernement s'acharne à punir de manière systématique des délits sur Internet, et ne supporte pas qu'une action illicite ne puisse être suivie d'une sanction. Pour Chemla, à force de créer des loi d'exception pour Internet, avec des moyens démesurés, on transforme Internet en une zone de non-droit. Alors que dans la réalité vraie, tous les délits ne sont pas punis, et certains les criminels échappent à toute sanction.
Il a aussi bien fait le distinguo juge judiciaire/juge administratif, c’est beaucoup plus clair dans mon esprit maintenant, réexpliquant pourquoi le premier plait bien au gouvernement en ce moment.
Bon il a ensuite parlé de la loi sur le Numérique. C'était très bien, mais je l'ai trouvé trop défaitiste. Je comprend qu'il a dû en voir d'autres depuis 15 ans. Mais je crois que République Numérique n'est pas qu'un échec. Oui, certains articles plébiscités n'ont pas été intégrés, il n'empêche qu'il reste pas mal de choses intéressantes dedans. Et rien que pour l'expérience d'élaboration législative collaborative, ça valait le coup. Si nous avions tous été blasés dès le début et que personne n'avait participé, ça n'aurait fait qu'empirer la situation. Là on a montré que nous pouvions répondre présents quand il s'agit de vraie démocratie, et ça a été assez largement médiatisé.

Le seul atelier auquel j'ai pu aller, était un Tuppervim organisé par Fabien Cazenave. C'était mon premier, cela faisait un moment que je voulais y aller. Étant débutant avec cet éditeur de texte, j'ai appris beaucoup de choses. Beaucoup de raccourcis, certains plugins. Mais j'ai pu aussi renter dans ce monde d'utilisateurs qui haïsssent la touche CTRL et qui veulent optimiser le moindre appui de clavier ^^
J'ai notamment découvert le plugin Pandoc qui permet de prendre des notes en markdown. Ah et puis j'ai appris que Vim avait un successeur, Neovim sur lequel il va falloir que je me penche.

Autrement, j'ai aussi animé un atelier. C'était sur les Réseaux sociaux alternatifs et données personnelles, j'ai parlé des données que Facebook recueille sur nous et les alternatives qui existent. C'était pour moi l'occasion de faire le point sur mes nombreuses expériences de réseaux sociaux alternatifs. Sauf que je me suis loupé sur la vulgarisation. J'ai voulu faire trop exhaustif et objectif en présentant toutes les alternatives, et en passant trop peu de temps sur Facebook et données. Du coup, j'ai perdu pas mal de gens. Je m'en veux, mais c'était une expérience à retenir. La prochaine fois, il faudra mieux articuler sur Facebook et Diaspora* pour donner un message clair.
Ça quand même débouché sur quelques créations de comptes Framasphère*, ce qui réconforte quand même un peu. Et puis Fla est passé aussi lors de la manipulation (je n'avais pas pensé à le prévenir ><). Du coup, l'atelier s'est fini en discussion plutôt technique sur Diaspora*, mais c'était enrichissant. J'ai encore plus envie de créer un pod :-)
Après je suis plutôt content de mes slides, parce qu'elles regroupe tout mon cheminement sur les réseaux sociaux alternatifs, donc elles sont .

Bon voilà pour ses JDLL, c'était vraiment bien. Je tiens à remercier tous les gens qui ont rendu ça possible !

publié le 06/04/2016 à 13h40 dans Libre





RSS Suivre les RSS